PREMIRE MONDIALE DU FILM INDPENDANT D'ACTION SUD-AFRICAIN SLAM-BANG !

15 juillet 2009 13:18:00

slambang.jpg

SLAM-BANG de Mark Lebenon est une rvlation : un thriller indpendant daction et de vengeance violent, dAfrique du sud sans agenda sociopolitique et clatant dhumour noir, comme en tmoigne le slogan: It will take more than guts to survive the day.
Lebenon sera prsent le mercredi 15 juillet pour prsenter la PREMIERE MONDIALE 9 h 30 dans la Salle JA de Seve.

SLAM-BANG est le premier long-mtrage de Lebenon et cest encore plus impressionnant qu'il fut autofinanc. Lebenon a fait appel des faveurs damis de l'industrie pour raliser son conte sanglant d'un employ de bureau non-confrontationnel , qui est forc par les circonstances de devenir un tueur en moins de 24 heures.

George (Roland Gaspar, un humoriste dans la vraie vie, ce que vous ne pourriez deviner en regardant sa performance) passe une mauvaise journe. Ses collgues de travail lempilent de tches afin qu'ils puissent quitter plus tt, sa copine de longue date est sur le point de le laisser parce qu'il a oubli un rendez-vous de trop et pour couronner le tout, un personnage mystrieux appel The Chinaman vient de lui proposer de faon plutt convaincante qu'il doit drober des informations importantes dun ordinateur de gangster sil veut que sa petite amie survive. La tche devrait tre assez facile, nest-ce pas ? Faux. Rapidement, George a du sang sur les mains, les informations qu'il cherche sont temporairement indisponibles et il course partout en ville, tentant dluder des assassins et des hommes de main aimant la torture pendant quil essaie de rejoindre The Chinaman et que les corps sempilent autour de lui.

Une dcouverte majeure de ce talentueux ralisateur/scnariste et d'un contexte culturel relativement inconnu, SLAM-BANG livre la marchandise du dbut la fin ; le rythme forcen ne seffrite jamais, et la tension est maintenue jusqu l'apoge sanglante.
Alors que notre protagoniste rticent est pouss hors de son existence limite un cubicule dans un monde nihiliste sans lois qui obscurcit le sien.

Le ralisateur Mark Lebenon a t assez aimable pour rpondre quelques questions propos de lindustrie du film sud-africain, et de la place de SLAM-BANG en elle.



Ce film t compare au travail de Michael Mann est-ce que ses films on t une influence pour vous? Est-ce que Turk dans le sige arrire est un clin doeil Reservoir Dogs?

tre compar lui est un honneur, je suis enjou lide que quelqu'un peut comparer notre petit film un film de Michael Mann. Je nai pas t consciemment influenc par ses films, mais j'ai vu ses films des centaines de fois et je suis un grand fan. The Turk dans le sige arrire est dfinitivement un clin doeil Reservoir Dogs et un autre film qui a t dune grande influence et que personne ne semble citer : Bring Me The Head Of Alfredo Garcia de Sam Peckinpah.

George est un hros d'action peu typique. Mais en mme temps il semble y avoir de la colre sous sa surface comment avez-vous dcrit le personnage l'acteur qui le joue ? Pouvez-vous me parler un peu du reste de la distribution?

George est le genre de gars qui permet tout le monde de lui marcher sur les pieds et se dcourage toujours. Nous avons dcid qu un certain point, George se rend compte que sil ne rtorque pas, il ne survivra pas. En mme temps, nous ne voulions pas quil devienne un hros daction, donc ctait dlicat et j'espre que nous avons bien quilibr le tout.


Comment se porte lindustrie cinmatographique de lAfrique du Sud pouvez vous men parler?

Il y a une industrie du film trs solide et talentueuse en Afrique du Sud. Beaucoup de films trangers y sont tourns l'aide des quipes et des installations locales. Il y a aussi une forte vague de jeunes talents mergents qui commence se dvelopper et je pense que nous allons voir beaucoup de films intressants commencer sortir du pays.

Bon nombre des films que nous voyons dans les festivals sortant de l'Afrique du Sud ont un caractre plus socio-politique nous ne voyons pas beaucoup de films d'action. Est-ce qu'il y a beaucoup de ces films raliss en Afrique du Sud servant le march national, que nous ne voyons juste pas ?

Jusqu' prsent, les films sud-africains ont t certainement domins par des films historiques ou socio-politiques, mais je pense que les films d'action et de genre commencent voir le jour. En raison des camras numriques et des logiciels de montage, il est possible pour les cinastes de raliser leurs ides et de les diffuser. Il est possible de faire un film sans financement dorganismes rgionaux. J'espre que nous allons voir beaucoup de choses sortant de lAfrique du Sud.

Comment cest droul le processus de financement est-ce quil y a des organismes rgionaux de financement qui sont prts supporter un film de genre commercial ?

Nous avons financ le film nous-mmes. En raison du type du film (il devient assez extrme), il tait difficile damasser les fonds car les gens ne sont pas habitus ce genre de films en Afrique du Sud et ne savent pas quoi en penser. J'espre donc que ce film va les convaincre qu'il y a une place pour ce type de films en Afrique du Sud.


Quel type de distribution envisagez-vous pour le film en Afrique du Sud ? Est-ce que la violence et le gore sera un problme?

Le film n'est pas distribu en Afrique du Sud et je suis trs impatient de voir la raction l-bas. C'est un genre qui est apprci dans le monde entier, c'est pourquoi je crois qu'il va bien passer avec le public sud-africain. Ce qui ne va probablement pas bien passer avec le public sud-africain est o nous poussons le film. Ce nest pas pour les curs sensibles et le film un aspect tordu et macabre qui ne plaira pas tout le monde, pas seulement au public sud-africain. Et je crois que nous sommes l'un des premiers de ce type de film en Afrique du Sud qui est pouss cet extrme.


Pouvez-vous me parler un peu sur votre exprience de travail avec la camra P2HD de Panasonic?

La camra Panasonic P2 HD tait parfaite pour nous. Nous naurions pu faire le film avec notre budget sans elle. En raison des cartes, nous avons enregistr directement sur les disques durs et n'avions pas dpenser de l'argent pour les cassettes et l'image tait en HD. La camra ne nous a pas limit daucune manire et je sais que le directeur photo aim travailler avec elle aussi. Cest certainement une camra que nous allons utiliser nouveau.

- Kier-La Janisse (traduction: Xavier Martel)






2009 Sponsors