Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.


Bande annonce

Visitez le site Internet

Lesbian Vampire Killers


commanditaire: SuperClub Vidotron

Première canadienne

  • Angleterre 2009
  • 88 min
  • 35mm
  • Anglais
Official Selection, South by Southwest 2009
Official Selection, Amsterdam Fantastic Film Festival 2009

À l'affiche

Billets


One hell of a crowd pleaser Peter Cornelissen, TWITCH

Brashly entertaining... the humour is deadpan British Andrew L. Urban, URBAN CINEFILE

Équipe de production

Réalisation: Phil Claydon
Scénario: Paul Hupfield, Stewart Williams
Interprètes: James Corden, Mathew Horne, Paul McGann, MyAnna Buring, Silvia Colloca
Production: Steve Clark-Hall
Distribution: Alliance-Vivafilm

Première partie...

The Horribly Slow Murderer With The Extremely Inefficient Weapon   

The Horribly Slow Murderer With The Extremely Inefficient Weapon

première montréalaise
ÉUA
2008 | 10 min
Anglais

Description

Le duo comique du Royaume-Uni James Corden et Mat Horne (GAVIN & STACEY de BBC TV) sattaque lhritage fort respect du cinma dhorreur britannique avec LESBIAN VAMPIRE KILLERS, un film aussi drle que torride qui a conquis les foules et irrit les critiques sur sa terre natale. Jimmy (Horne) et Fletch (Corden) roulent en direction dun village isol pour passer leurs vacances et profiter du grand air, mais dcouvrent que ledit village regorge de particularits culturelles bizarres et a un gros problme de vampires. Pour tre plus prcis, disons un problme de vampires lesbiennes! Si vous croyez que certains dtails de leur anatomie leur retirent le statut de victimes potentielles, dtrompez-vous. La seule chose qui leur est soustraite, cest loption dune mort agrable tout en tendresse. Dailleurs, ils ont trouv refuge dans une villa gothique en compagnie dun autobus complet de ravissantes lesbiennes et ils devront faire preuve dun comportement chevaleresque. La pression pse lourd sur leurs paules. Pire encore, cest ce soir quune prophtie diabolique impliquant la reine vampire Carmilla (Silvia Colloca) sera accomplie. Le sort du monde entier repose maintenant entre les mains de nos deux Londoniens se sentant aussi leur place que des pingouins catholiques au Sahara Occidental. Sauront-ils slever la hauteur du dfi qui les attend?

Avec un titre tir du grand livre Comment vendre un film avec la seule force de son titre , LESBIAN VAMPIRE KILLERS (ou LVK comme certains agents de vente polis au possible ont pris lhabitude de lappeler) aurait trs bien pu se contenter de ntre quun divertissement cynique ne visant qu empocher des dollars. Ce nest pas ce quil fait, quoiquil livre exactement ce que son nom suggre. Cest une parodie diaboliquement crasse des films de vampires, regorgeant de bouffonneries et dexcs (des excs charnels, des excs sanguinolents et des excs charnels sanguinolents). Des fluides corporels de toutes les couleurs et de toutes les consistances inondent lcran. Les dialogues dchans viennent la vitesse de l'clair. Lhumour se maintient sur la frontire qui spare lhumour pince-sans-rire typiquement britannique et lhumour gras dun BENNY HILL. la fois firement simplet et esthtiquement lch, LESBIAN VAMPIRE KILLERS rcupre avec une certaine verve la bonne vieille formule qui consiste opposer deux gnochons ordinaires des forces malfiques immuables. Horne & Corden insufflent une nergie impie au processus qui, ultimement, rinvente ladite formule en un agrable moment de divagation peupl de poitrines quune pice de lingerie peut difficilement contenir et de dlicieuses canines acres.

—Mitch Davis (traduction Nicolas Archambault)

2009 Sponsors