Graphic Sexual Horror


commanditaire: Canal D

Première montréalaise

  • ÉUA 2009
  • 86 min
  • HD
  • Anglais
Hosted by co-director Barbara Bell

Official Selection, Slamdance Film Festival 2009
Official Selection, Hots Docs 2009
Official Selection, Calgary Underground Film Festival 2009

À l'affiche

Billets


"Sexy and seductive... the images are raw, dirty and poetic" Linnea Convington, NEW YORK PRESS

Équipe de production

Réalisation: Barbara Bell, Anna Lorentzon
Scénario: Barbara Bell, Anna Lorentzon
Interprètes: Bren Scott aka pd, Lorelei Lee, Princess Donna, Barry Goldman, Barb Nitke
Production: Barbara Bell
Distribution: NC-17 Productions

Description

En 1997 apparaissait sur le web un site dont le crateur Brent Scott, plus connu sous le nom de pd , dira que Tout le monde semblait nattendre que lui. Son nom ? insex.com, site spcialis en photos et vidos de bondage et sadomasochisme extrmes. Men par un ancien professeur duniversit passionn par le ftichisme et lart du bondage depuis lenfance (!), insex.com d cependant fermer ses portes en 2005 malgr une communaut de prs de 35 000 membres, suite au vaste mouvement antipornographique lanc par le gouvernement amricain dans le cadre du Patriot Act. Trois ans plus tard, Barbara Bell et Anna Lorentzon, anciennes collaboratrices de insex.com, respectivement en tant que scnariste et monteuse, sassocient pour raliser comme premier long mtrage ce documentaire retraant le parcours dun site rest culte sur la toile.

On serait tent, pour faire court et facile, de prtendre que tout est dans le titre, mais ce serait faire fausse route. Mme si GRAPHIC SEXUAL HORROR contient son lot de scnes dures et parfois mme la limite de lhorrifique le plus insoutenable car rel ce documentaire ne vise pas dployer un arsenal vain dimages choquantes et provocantes, mais propose un vritable travail de rflexion subtil et intelligent. En lieu et place dun questionnement somme toute secondaire et dj vu sur la pornographie et lindustrie du sexe, Barbara Bell et Anna Lorentzon poussent leur rflexion sur le terrain de lArt et de lesthtique, sans jamais juger ou remettre en cause la morale des divers intervenants, dominateurs ou soumis , sans oublier par ailleurs de rendre un bel hommage aux tmraires modles du dfunt insex.com. Les amateurs de cinma transgressif et choc ne pourront que se sentir interpels par un film proposant de considrer comme un art part entire ce dont la morale institutionnelle refuse daccepter lexistence.

—Sabine Garcia

2009 Sponsors