Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.


Bande annonce

Private Eye

Première internationale

  • South korea 2009
  • 111 min
  • 35mm
  • Coréen (Sous-titres anglais)
International Premiere

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: Park Dae-min
Scénario: Park Dae-min
Interprètes: Hwang Jung-min, Ryu Deok-hwa, Oh Dal-su, Eom Ji-won
Production: Kim Ji-woon, Choi Jae-won
Distribution: CJ Entertainment

Description

Nous sommes en 1910 et la Core est occupe par les forces coloniales japonaises. Jin-ho, un dtective de petite envergure qui gagne sa vie en photographiant des gens en flagrant dlit dadultre, sest dcouvert une combine relativement payante. Aprs avoir confirm les doutes des conjoints jaloux, il pousse laudace jusqu aller vendre ses clichs aux journaux potins. Jin-ho rve de partir aux tats-Unis et il aura bientt amass une somme suffisante pour y arriver. Mais tout rve mne un rveil, qui vient ici sous la forme dun jeune mdecin, Kwang-su, pris avec un grave problme. Aprs avoir dcouvert le cadavre dun homme, visiblement victime dun meurtre, il a eu la brillante ide de le ramener chez lui pour pratiquer ses talents de chirurgien. Comme cest le corps du fils dun haut plac du gouvernement qui est cach dans ses appartements et que la police le recherche activement, il doit dmasquer le meurtrier avant que les soupons ne psent sur lui. Il a besoin dun homme astucieux pour laider et Jin-ho est le candidat rv. Devant la somme colossale que Kwang-su lui offre, le dtective met ses projets en veilleuse et accepte de chercher le tueur. Cependant, les deux hommes sont loin de se douter jusquo leur enqute les mnera

La Core du Sud a abord peu prs tous les genres cinmatographiques depuis une dcennie, mais le film de dtective la Sherlock Holmes navait pas vraiment bnfici de lunique vision corenne. Cest maintenant chose faite. PRIVATE EYE, une premire ralisation pour Park Dae-min, aborde ce genre avec bonne dose dhumour, daction et de suspense, tout en ajoutant un intressant et subtil volet historique lintrigue. La reconstitution de la Core du dbut du 20e sicle, effectue par les mmes artisans qui nous en ont mis plein la vue avec THE GOOD, THE BAD, THE WEIRD, est tout simplement superbe. Hwang Jung-min (BLACK HOUSE) et Ryu Deok-hwa (LIKE A VIRGIN) incarnent avec applomb ce duo denquteurs rappellant Holmes et Watson. Lhommage aux deux hros de Sir Arthur Conan Doyle est dailleurs pleinement assum. En mlangeant certains lments sociaux et politiques une intrigue pleine de rebondissements, le tout agrment dune touche de mystre et de frie, PRIVATE EYE russit l o plusieurs superproductions estivales chouent : allier substance et pur divertissement.

—Nicolas Archambault

2009 Sponsors