Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.


Bande annonce

Visitez le site Internet

I Sell the Dead

Première montréalaise

  • ÉUA 2008
  • 85 min
  • HD
  • Anglais
Hosted by writer/director Glenn McQuaid, actor/producer Larry Fessenden and producer Peter Phok

WINNER: Vision Award, Slamdance Film Festival 2009
WINNER: Best Independent Feature, Toronto After Dark Film Festival 2008
Official Selection, International Film Festival Rotterdam 2009

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: Glenn McQuaid
Scénario: Glenn McQuaid
Interprètes: Dominic Monaghan, Larry Fessenden, Ron Perlman, Angus Scrimm
Production: Larry Fessenden, Peter Phok
Distribution: Anchor Bay Canada

Description

Ne faites jamais, jamais confiance un cadavre. Deux pilleurs de tombes trop ambitieux sont soudain pris avec de srieux problmes occultes dans ce thriller fou lier qui remporte des prix tombeau ouvert! Lpoque victorienne avait ceci de charmant: dterrer les morts pour les revendre tait une faon comme une autre de gagner sa crote. Ici, nos contrebandiers de la mort sont interprts par le ralisateur culte Larry Fessenden et lexcellent Dominic Monaghan de la trilogie SEIGNEUR DES ANNEAUX. Le rideau macabre se lve alors quArthur Blake (Monaghan) attend lheure de son excution au fin fond dun cachot. Un prtre norme (HELLBOY lui-mme, Ron Perlman) lui rend visite pour le confesser. Mais la curiosit morbide de ce saint homme lui vaudra le rcit exhaustif de quinze terrifiantes annes de spultures profanes et autres bizarreries. Par : autres bizarreries , nous entendons vampires, zombies, chirurgiens timbrs en manque de dissections, sans oublier un truand dent qui sest fait greffer les crocs dun chien! Eh oui, nallez pas croire que ctait facile dtre une goule au XVIIIe sicle!

I SELL THE DEAD constitue une dclaration damour gothique tout ce qui existe dans les tnbres et, surtout, aux innombrables classiques du genre. On y retrouve le sentiment authentique de Sam Raimi ainsi quun je-ne-sais-quoi de Tim Burton son meilleur. Les images sont sensationnelles, la composition est brillante et le tout dborde littralement de crativit ingnieuse. Ajoutez cela des performances phnomnales (attendez de voir Angus Scrimm de PHANTASM en salaud de mdecin). Le ralisateur Glenn McQuaid a fait ses premires armes chez Glass Eye Pix, justement la bote de Fessenden, et THE LAST WINTER porte sa marque visuelle, de mme que TRIGGER MAN et THE ROOST. Si vous tiez prsents lors de la projection du court mtrage de McQuaid intitul THE RESURRECTION APPRENTICE Fantasia 2005, rjouissez-vous, car le long mtrage que voici est une suite directe qui vient catapulter ses protagonistes dans une brutale srie daventures endiables qui laissera tout le monde pantois et ahuri. Larry Fessenden, scnariste gnial et ralisateur visionnaire des HABIT, NO TELLING, WENDIGO et THE LAST WINTER, enfile ici la casquette de producteur et, surtout, celle dacteur dans rien de moins quun magnifique tournant dans sa carrire! Un visionnement savoureux du dbut la fin et lune des meilleures comdies dhorreur depuis que la Mort existe.

—Mitch Davis (traduction David Pellerin)

2009 Sponsors