Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.


Bande annonce

Visitez le site Internet

House

(Hausu)
  • Japon 1977
  • 88 min
  • HD
  • Japonais (Sous-titres anglais)
Hosted by New York Asian Film Fest programmer Marc Walkow

WINNER: Best New Director, Blue Ribbon Awards 1978

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: Nobuhiko Obayashi
Scénario: Nobuhiko Obayashi, Chiho Katsura
Interprètes: Kimiko Ikegami, Kumiko Ohba, Yoko Minamida
Production: Nobuhiko Obayashi, Tomoyuki Tanaka
Distribution: Janus Films

Description

LSD, ton nom est HOUSE! la fois comdie d'ados, film d'horreur et dlire psychotronique, ce film japonais considr perdu depuis belle lurette ne se dcrit pas, il se vit. Nous sommes trs fiers de vous le prsenter sur grand cran par le biais d'une nouvelle copie remastrise numriquement qui contient une vido d'introduction du ralisateur, l'inimitable Nobuhiko Obayashi, ou OB pour les intimes. OB n'a pas suivi le chemin traditionnel pour devenir cinaste, il a plutt cr son propre parcours et frapp de plein fouet la scne japonaise underground avec plusieurs films sidrants en format 8mm. Au milieu des annes 70, il devient un clbre ralisateur de publicit et tourne les infmes commerciaux de Charles Bronson Mandom pour Toho. Le studio l'invite alors raliser un long mtrage. L'industrie allait tellement mal cette poque que les producteurs taient prts donner la cl de leurs studios n'importe qui. Nous les en remercions de tout coeur, sans quoi, nous ne pourrions voir HOUSE aujourd'hui.

Avec un long en chantier, OB a fait ce que tout cinaste doit faire lorsqu'il recherche l'histoire de son premier film: consulter sa fille de 11 ans. Le rsultat est HOUSE, un film d'horreur singulier qui est l'enfant hrtique d'une lampe lava et d'une maison hante qui bizarrement laisse un got de menthe frache dans la bouche et une mousson dans la cervelle. En combinant tous les trucs visuels qu'il a appris dans sa carrire en publicit et des tournures illogiques tranges dignes d'un enfant de sept ans, HOUSE met en scne une demi-douzaine de jeunes filles de type Morning Musume (des idoles pop) qui se baladent sur l'cran et sont ventuellement les victimes d'une vilaine sorcire la coupe Beatles et de son chat himalayen. Vous n'avez jamais rien vu comme HOUSE auparavant. Bien que OB a eu par la suite une carrire prolifique (il tourne toujours aujourd'hui), aucun de ses films n'a retrouv le degr psychdlique de son premier. En fait, aucun film n'a russi tout court. Alors, foncez tte premire dans l'univers trange de sorcellerie des annes 70 qu'est... HOOUUUUUUUUUUUUSSSSSSE.

—NEW YORK ASIAN FILM FESTIVAL (traduction Simon Laperrire)

2009 Sponsors