À quelle heure le train pour nulle part

(Train to Nowhere)
commanditaire: STM

Première mondiale

  • Québec 2008
  • 78 min
  • video
  • Français (Sous-titres anglais)
World Premiere, hosted by director Robin Aubert and actor Luis Bertrand

À l'affiche

Billets

Équipe de production

Réalisation: Robin Aubert
Scénario: Robin Aubert, Luis Bertrand, Mélanie Gauthier, Derek Kennedy
Interprètes: Luis Bertrand
Production: Robin Aubert
Distribution: Lynx Films

Description

La salle de bain d’une chambre du Motel Canada. Un homme y est couvert de sang. Est-ce le sien ou celui d’un autre? Après s’être nettoyé et changé, il sort du motel et se retrouve à New Delhi en Inde. Ainsi, commence l’énigmatique À QUELLE HEURE LE TRAIN POUR NULLE PART, deuxième long métrage elliptique de Robin Aubert. Le film raconte l’odyssée d’un Québécois (Luis Bertrand) à travers l’Inde et ses méandres à la recherche de son frère jumeau disparu. On sait bien peu de choses du frère, mais on comprend rapidement que la relation entre les deux jumeaux est relativement compliquée. Il part sur ses traces, suit les quelques indices trouvés çà et là et voyage à travers une Inde mystérieuse. Plusieurs rêves résolument surréalistes et énigmatiques parsèment ce périple au pari impossible, retrouver un homme parmi 1 milliard 100 millions d'habitants. Au cours de son voyage, il fera de nombreuses rencontres et découvrira un pays qui le fascine et qui, quelque part, lui ressemble.

Ce film a été tourné en Inde sans scénario et en éclairage naturel, avec une équipe restreinte et un seul comédien. Pour ce deuxième long métrage, Robin Aubert s’éloigne aux antipodes de SAINTS-MARTYRS-DES-DAMNÉS et nous surprend à l’arrivée avec un film brut et fascinant. À QUELLE HEURE LE TRAIN POUR NULLE PART est le premier volet de FANTÔMES ET VOYAGES, une série de cinq films tournés dans cinq continents. Robin Aubert propose ici une expérience sensorielle où atmosphère et dépaysement confrontent tant le personnage que le spectateur à un territoire étranger. Sa caméra s’attache aux moindres gestes et aux multiples menus détails. Un montage nerveux ajoute au sentiment d’urgence du film. La multiplication de scènes oniriques contribue à maintenir l’intrigue.

Robin Aubert mène de front une carrière d’acteur et de scénariste-réalisateur. De 1997 à 1998, il a participé à la COURSE DESTINATION-MONDE. Au retour de son périple, au cours duquel il a tourné plus de 15 films documentaires, il remporte le Prix du public, la Caméra d’argent et un prix de la SODEC. En tant que comédien, il a tenu plusieurs rôles principaux tant au grand qu’au petit écran. À titre de scénariste-réalisateur, Robin Aubert est l’auteur de plusieurs courts métrages, d’un moyen métrage et d’un long métrage, SAINTS-MARTYRS-DES-DAMNÉS (2005). Le film a été en compétition dans de nombreux festivals internationaux, a remporté de prestigieux prix et a été acheté dans plusieurs pays. Robin Aubert a également réalisé plusieurs vidéoclips. Il s’apprête à tourner son nouveau long métrage, À L’ORIGINE D’UN CRI.

—Marc Lamothe

2009 Sponsors