Adobe's Flash plug-in is required to view the photos on this page.
A free download is available here.


Bande annonce

Visitez le site Internet

Daytime Drinking

(Not sool)
commanditaire: St-Ambroise

Première montréalaise

  • South korea 2008
  • 116 min
  • video
  • Coréen (Sous-titres anglais)
WINNER: Netpac Award, Locarno Film Festival 2008
WINNER: Special Mention, International Competition, Locarno Film Festival 2008
WINNER: JJ-Star Award and Audience Critics Award, Jeonju International Film Festival 2008
Official Selection, Toronto International Film Festival 2008
Official Selection, International Film Festival Rotterdam 2009
Official Selection, South By Southwest 2009

À l'affiche

Billets


"Proof that a good script and simpatico direction and performances can overcome budgetary restrictions Derek Elley, VARIETY

Équipe de production

Réalisation: Noh Young-seok
Scénario: Noh Young-seok
Interprètes: Song Sam-dong, Yuk Sang-yeop, Kim Kang-hee
Production: Noh Young-seok
Distribution: Evokative Films

Description

Le soju est un alcool traditionnel coren dont le got sapparente celui de la vodka. Il en existe plusieurs varits, mais le plus populaire est fait partir de pommes de terres douces et a un degr dalcool de 20%. En Rpublique de Core, on boit beaucoup de soju (des milliards de bouteilles chaque anne). Dans DAYTIME DRINKING, on en boit normment. Le film souvre dailleurs sur un souper o quatre amis abusent de la petite bouteille verte. Hyuk-jin, le plus discret du groupe, rumine une peine damour et ne semble pas dispos festoyer. Pour lui changer les ides, les trois autres laborent un projet de voyage Jeongseong o les montagnes luxuriantes, le grand air et, bien sr, quelques bonnes bouteilles devraient assurment avoir raison de sa dprime. Rticent au dpart, il se laisse convaincre daller les rejoindre l-bas ds le lendemain. Ce quil fait. Mais arriv sur place, personne au rendez-vous. Hyuk-jin appelle ses potes qui sont toujours au lit sous leffet dun lendemain de veille colossal et qui nont nullement lintention daller le rejoindre immdiatement. Frustr, il dcide de rentrer Soul, mais son ami Ki-sang le convainc de profiter des superbes paysages hivernaux et de prendre une chambre o il le rejoindra dans quelques jours. Cest ainsi que sentame son trange priple o il se laissera trimballer dun endroit lautre par tous les hurluberlus quil croisera au gr de nombreuses gueules de bois.

Avec son hros errant au milieu dune galerie de personnages hors du commun, DAYTIME DRINKING rappelle les uvres phares de Jim Jarmusch. On y retrouve entre autres une jolie jeune femme capable de boire comme une ponge, une colrique amatrice de posie et dinsultes inopines et un tenancier dauberge qui a un alcool fait maison pour gurir tous les maux pouvant affliger un humain. Noh Young-seok nous livre un premier long mtrage lhumour pince-sans-rire teint dune touche dabsurde o le principal intrt rside dans linteraction entre les protagonistes. Bien que peu bavard, le scnario regorge de dialogues surralistes et savoureux. Dot dun budget microscopique (environ 10 000$) Noh a littralement tout fait dans le processus de cration de ce petit bijou. En plus de la ralisation et du scnario, il sest charg de la production, de la camra, du son, du montage, des clairages et de la musique. En voyant la pluie dloges que DAYTIME DRINKING sest attire sur le circuit festivalier, on peut en dduire quil sest acquitt de toutes ces tches avec brio.

—Nicolas Archambault

2009 Sponsors