Ubisoft présente...
Wizard of Gore, The
Wizard of Gore, The

Première canadienne

ÉUA
2007 | 97 min | HD
Anglais

none visionnez la bande annonce

À l'affiche

20 juillet 2007
23h55
Théâtre Hall

Où acheter les billets


admission.com Admission Ticket Network
www.admission.com
  

Description

Dans quel monde immoral et absurde vivons-nous, si Fantasia arrive à présenter deux remakes d’Herschell Gordon Lewis, en seulement trois ans? On produit de nos jours les remakes de films qui, jadis, étaient relégués aux sous-sols obscurs de quelques rares cinéphiles déglingués. Il y a deux ans à peine, Tim Sullivan nous payait la traite avec 2001 Maniacs. À présent, c’est Jeremy Kasten, réalisateur d’All Souls Day, qui a décidé de refaire The Wizard of Gore.

Le scénario original est respecté à la lettre. C’est un Crispin Glover exubérant et quasi hystérique qui interprète Montag le Magnifique, illusionniste grand-guignolesque. Soir après soir, lors de son spectacle, Montag sélectionne une femme dans la salle, la fait monter sur scène, pour ensuite l’écorcher vive, l’éviscérer, la décapiter, l’immoler par le feu, et cetera. Réalité, ou poudre aux yeux? Au moment où tous les spectateurs horrifiés fuient de leurs sièges, la supercherie est révélée, et la « victime », saine et sauve, refait surface… Toutefois, le lendemain, les malheureuses cobayes sont toutes retrouvées mortes, mutilées à peu près comme elles semblaient l’avoir été, sur scène. Un détective amateur, Edmond Bigalow (rôle tenu par Kip Pardue), essaie d’élucider ce mystère. Son enquête le mène jusqu’à un maquereau herboriste, le docteur Chong (interprété par Brad Dourif, avec une moustache comme une poignée de valise, pire que celle du docteur Fu Manchu!). Bigalow interroge également un phénomène de cirque, dégoûtant avaleur d’asticots joué par un virtuose du genre (Jeffrey Combs), ainsi que plusieurs Suicide Girls – formant la majorité des victimes de Montag

The Wizard of Gore s’enorgueillit d’un look stylisé absolument cool, gracieuseté des Suicide Girls, entre autres personnages emblématiques… Pour voir de la peau et des tripes, ça oui, on en voit. Néanmoins, comme disent les contes, « la morale de cette histoire » est suffisamment perverse pour vous faire douter de votre soif de voir de la peau et des tripes, justement. Quoique… Montag lui-même apostrophe son audience à la fin des représentations, pour leur demander: « Avez-vous ressenti quelque chose? N’importe quoi? » Venez voir The Wizard of Gore… et vous pourrez répondre à cette question en votre âme et conscience!

—Andy Mauro (traduction David Pellerin)

Site

http://www.wizardofgorethemovie.com/

Équipe de production

Réalisation: Jeremy Kasten
Scénario: Zach Chassler
Interprètes: Crispin Glover Jeffrey Combs Brad Dourif Kip Pardue Bijou Phillips
Production: Christopher Duddy, Glenn W. Garland, Daniel Gold, Dan Griffiths, Eric Rinestone, Jeffrey Silverman
Distribution: Open Sky

Première partie...

Criticized   

Criticized

première canadienne
ÉUA
2006 | 18 min
Anglais

clouds
© 2007 Fantasia Festival  |  RSS Feed  |  site par Plank