Ubisoft présente...
Pars vite et Reviens tard
Pars vite et Reviens tard

Have Mercy on Us All
Première nord américaine

France
2007 | 116 min | 35mm
Français

none visionnez la bande annonce

À l'affiche

23 juillet 2007
21h40
Théâtre Hall

Où acheter les billets


admission.com Admission Ticket Network
www.admission.com
  

Description

Le Printemps qui arrive à Paris apporte peu de joie et d’enthousiasme au commissaire Jean Baptiste Adamsberg. Sa compagne, Camille, s’éloigne de plus en plus de lui, alors qu’il est à deux doigts de plonger dans une enquête extrêmement exigeante qui ne lui laissera pas le temps de gérer une crise personnelle. Une ombre malveillante et mystérieuse s’étend sur la Ville lumière : des symboles étranges sont tracés sur des portes, des voix résonnent dans les rues la nuit – le mal a commencé son œuvre. Mais lorsqu’un mort est trouvé, nu, noirci, le visage figé dans un rictus hideux, il devient urgent de résoudre l’effrayante énigme. Le corps présente les symptômes de la peste, apparemment de retour sous une forme plus virulente que sa variante médiévale car guidée par une main invisible.

On doit plusieurs voyages cinématographiques réussis dans l’exotisme au réalisateur français Régis Wargnier : Indochine, avec Catherine Deneuve, qui remporta l’oscar du meilleur film étranger en 1993, Est Ouest (1999), incursion dans l’Ukraine staliniste d’après-guerre, et son plus récent, Man to Man (2005), exploration africaine. Avec Pars vite et reviens tard, il retourne au bercail pour assouvir son envie de créer un film policier percutant. L’œuvre est une adaptation du roman éponyme de Fred Vargas, reine atypique du « polar » français, que l’on pourrait comparer à Dan Brown (Le code De Vinci), en raison de sa fascination pour l’histoire et l’archéologie, mais avec un sens du réalisme et une finesse psychologique plus aiguisés. Régis Wargnier campe le film dans un Paris à la fois moderne et drapé dans le linceul du passé qu’il infuse d’un parfum de terreur sombre et tétanisant. José Garcia (La boîte noire, Le couperet de Costa Gavras) tient la tête d’affiche de ce film auquel participe également le grand Michel Serrault.

—Rupert Bottenberg (traduction Lorraine Boury)

Site

http://www.parsviteetrevienstard-lefilm.

Équipe de production

Réalisation: Régis Wargnier
Scénario: Ariane Fert, Harriet Marin, Julien Rappeneau, Lawrence Shore and Régis Wargnier, from Fred Vargas
Interprètes: José Garcia, Marie Gillain, Olivier Gourmet, Linh Dan Pham, Michel Serrault
Production: Cyril Colbeau-Justin, Jean-Baptiste Dupont
Distribution: Christal Films

clouds
© 2007 Fantasia Festival  |  RSS Feed  |  site par Plank