Ubisoft présente...
Tekkon Kinkreet
Tekkon Kinkreet

Tekkon Kinkinkurito
commanditaire: Ubisoft
Première canadienne
star CANADIAN PREMIERE Hosted by Director MICHAEL ARIAS GAGNANT: Prix du Public, Fantasia d'Or, Meilleur Film d'Animation, Fantasia 2007

Japon
2006 | 100 min | 35mm
Japonais, Sous-titres anglais

none visionnez la bande annonce

À l'affiche

5 juillet 2007
19h00
Théâtre Hall

Où acheter les billets


admission.com Admission Ticket Network
www.admission.com
  

Description

La grande ville de Treasure City colle parfaitement bien à la définition de « jungle urbaine ». C’est une véritable orgie de teintes criardes, de rues encombrées, de gens entassés les uns aux côtés des autres… Mais il y a quelque chose de pourri, aussi, là-dedans. Des personnages sinistres font sentir leur présence – gangsters rôdant ici et là dans les rues, et qui obéissent aux ordres d’un promoteur immobilier cynique (et aux origines véritablement inusitées). Deux gamins des rues observent tout ce manège de haut – de très haut, en fait –, puisqu’ils bondissent de lampadaire en lampadaire et de toiture en toiture, avec une grâce surnaturelle. Les gens les ont surnommés les Chats. Il y a Noir, et il y a Blanc. Noir est le plus réfléchi, le plus pragmatique. Blanc est une sorte de rêveur un peu naïf. Ils sont robustes, loyaux, et très rapides. Des frères ou des orphelins, qui sait? Le savent-ils eux-mêmes? Mais ce qu’ils savent, c’est qu’ils sont les « protecteurs » de leur métropole surmenée et grouillante. Ils voudraient être une paire de super-héros – et cela signifie que la Yakuza devra se mesurer à eux, avant que de pouvoir mettre ses plans ténébreux à exécution!

Réjouissez-vous, ô amateurs de visions d’avant-garde et de techniques animées hors du commun! Voici enfin Tekkon Kinkreet, film fort attendu, basé sur la série manga de Taiyo Matsumoto… C’est en 1999 que l’Américain Michael Arias et le Japonais Koji Morimoto, du Studio collaborèrent brièvement afin d’adapter à l’écran Tekkon Kinkreet. Résultat: un court métrage qui laissa tous les amateurs du genre sur leur faim. C’était très prometteur… L’idée d’un long métrage Tekkon Kinkreet ressuscita, en 2003, après qu’Arias ait produit The Animatrix, et ainsi renoué avec le producteur Eiko Tanaka, un ancien de Studio Ghibli, présentement du Studio 4°C (Mind Game, Fantasia 2005). Une injection de nouveau talent eut lieu, comme dans le cas du directeur artistique, Shinji Kimura (Steamboy, d’Otomo), et aussi pour la trame sonore, confiée à Plaid, de véritables magiciens techno.

L’un des films d’animation les plus intensément explosifs, débordant de textures, de détails et de splendeur multicolore. C’est également une analyse sensible et surréaliste de la renaissance urbaine et de ses impacts économiques sur les plus démunis, en plus de démontrer, une fois de plus, combien peuvent s’avérer inestimables les liens d’amitié, seule chose solide et sûre dans un milieu incertain en perpétuel changement.

—Rupert Bottenberg (traduction David Pellerin)

“A lavish urban fantasy… a work of rare technical ambition… a visual wonder” - Doug Cummings, FILMJOURNEY.ORG

“Harnesses the dramatic power of the decaying city to spectacular effect” - Julia Wallace, VILLAGE VOICE

Notes

CANADIAN PREMIERE Hosted by Director MICHAEL ARIAS GAGNANT: Prix du Public, Fantasia d'Or, Meilleur Film d'Animation, Fantasia 2007

Site

http://www.tekkon.net/index.html

Équipe de production

Réalisation: Michael Arias
Scénario: Anthony Weintraub, from Taiyo Matsumoto
Interprètes: Kazunari Ninomiya Yu Aoi Min Tanaka Yusuke Iseya Masahiro Motoki
Production: Eiko Tanaka, Naoki Kitagawa, Yasushi Shiina, Osamu Teshima
Distribution: Sony Pictures

clouds
© 2007 Fantasia Festival  |  RSS Feed  |  site par Plank