Ubisoft présente...
Deaden
Deaden

Première nord américaine
star NORTH AMERICAN PREMIERE, Hosted by Actor/Writer/Producer JOHN FALLON and Director CHRISTIAN VIEL

Canada/ ÉUA
2006 | 90 min | video
Anglais

none visionnez la bande annonce

À l'affiche

14 juillet 2007
19h30
Théâtre DB Clarke

Où acheter les billets


admission.com Admission Ticket Network
www.admission.com
  

Description

Se vautrant dans un miteux mélange d’armes à feu, de drogues et de sévères vengeances, des films chargés d’adrénaline comme Running Scared et Crank ont tranquillement redéfini le genre du thriller d’action au cours de l’année dernière. Réalisé par Christian Viel (Recon 2020, Evil Breed), Deaden suit le même ordre d’idée puisque ce film tourné à Montréal d’une impitoyable violence vise les mêmes niveaux de nihilisme et de cruauté en racontant l’histoire d’un policier qui tourne son dos à la loi pour régler des comptes.

Produit, écrit et mettant en vedette John Fallon, mieux connu comme le critique de film derrière le site web Arrow In The Head, Deaden débute avec une intense séquence longue de dix minutes où l’agent Rane, une « taupe » dont l’identité réelle vient d’être dévoilée, se voit forcé de regarder sa femme enceinte se faire brutalement violer puis assassiner par une bande de voyous. Victime d’un coup d’arbalète et laissé pour mort, Rane réussit néanmoins à survivre, et ce même si les médecins s’avèrent incapables de retirer la flèche prise dans sa tête (un amusant clin d’œil). Assoifé de vengeance, Rane s’échappe de l’hôpital et se retrouve dans les rues mal famées de Montréal, vivant d’une diète d’anti-douleurs, de cocaïne et d’alcool et recherchant incessamment de l’information. Poursuivi sans relâche par son ancienne partenaire, la détective Park (Claudia Jurt), Rane trouve met enfin la main sur une artillerie lourde, cadeau d’un sympathique amateur d’armes à feu (Deke Richards), et se prépare à faire payer sévèrement les sales punks qui lui ont commis du tort.

Inspiré par les épopées de « vigilante » des années 70 à la Death Wish ainsi que les effets gore des slashers des premiers temps, Deaden est une dur et sanglant morceau de cinéma qui ne vise qu’un but, faire vivre des émotions fortes. Bien que le film montre de la sympathie pour le personnage du policier corrompu par le biais de flash-backs dévoilant sa vie antérieure, c’est sa provocante attitude qui lui donne un souffle de vie avec Rane s’adonnant à assez de meurtres créatifs pour rendre Jason Voorhees fier. Le drame d’action de Fallon et Viel s’amuse également à pointer du doigt les clichés du genre dont il s’inspire. En plus d’une poignée de gags sortit tout droit du bagage cinématographique de Fallon, Deaden offre également un duo de policiers à grande gueule qui, comme le spectateur, ne peuvent s’empêcher d’applaudir le carnage généré par Rane, même quand celui-ci atteint un tragique apogée.

—Paul Corupe (traduction Simon Laperrière)

""Unforgiving... A nice change of pace from the cookie cutter action films as of late. I thought I was sick but I can't hold a candle to the opening scene in this film" - Darren Lynn Bousman, director of SAW II, SAW III

"A fun, bloody, mean-spirited indie film" - Johnny Butane, DREAD CENTRAL

Notes

NORTH AMERICAN PREMIERE, Hosted by Actor/Writer/Producer JOHN FALLON and Director CHRISTIAN VIEL

Site

http://www.deaden-movie.com/

Équipe de production

Réalisation: Christian Viel
Scénario: John Fallon, Christian Viel
Interprètes: John Fallon Deke Richards Claudia Jurt Neil Napier Kevin Kelsall
Production: Christian Viel, John Fallon

clouds
© 2007 Fantasia Festival  |  RSS Feed  |  site par Plank