Ubisoft présente...
Monarch Of The Moon
Monarch Of The Moon

Première canadienne

ÉUA
2006 | 99 min | 35mm
Anglais

none visionnez la bande annonce

À l'affiche

8 juillet 2006
12h30
Salle J.A. De Sève
12 juillet 2006
21h45
Salle J.A. De Sève

Où acheter les billets


admission.com Admission Ticket Network
www.admission.com
  

Description

La Seconde Guerre mondiale. Les forces américaines doivent faire face aux armes secrètes de l’Axe. Des super-sous-marins nucléaires; le Rayon pourpre de la Mort; les robots japonais; les vaisseaux-fusées. C’est un arsenal ahurissant. Alors, pour se sortir de ce pétrin, l’Amérique fait appel à son plus glorieux super-héros: Yellow Jacket. La détermination sans bornes de cet homme, et aussi sa stupidité sans bornes (dangereux combo), sème la destruction et le désordre dans le camp adverse, au nom de la paix et de la démocratie. Hélas, le mandat de Yellow Jacket ne sera pas si simple. Pour contrer le super-héros de l’Amérique, les Japonais envoient leur propre super-agent diabolique, la funeste Dragonfly. D’un bout à l’autre du globe, s’ensuit un duel épique entre les deux archi-rivaux, et beaucoup de vies innocentes sont perdues durant la bataille. Et comme si ça n’était pas déjà assez, l’Axe signe un pacte lugubre avec le Monarque de la Lune, à l’insu de Yellow Jacket... En vérité, le frauduleux Monarque n’a qu’un but en tête: envahir la Terre, et piller toutes ses ressources naturelles. Le super-héros américain est seul à pouvoir contrecarrer cette machination atroce. Même si tout semble perdu, Yellow Jacket ne s’avoue pas vaincu, et il lutte vaillamment, lâchant tout haut son baratin patriotique alors même que l’obscurité recouvre le monde.

Monarch Of The Moon est une satire des ciné feuilletons des années ’30 et ’40, mais c’est aussi une aventure décidément palpitante. Les véhicules, les armes « rétro », tous les gadgets pseudo-futuristes, sont un véritable régal. Les créateurs du film et les accessoiristes ont manifestement eu un plaisir fou à élaborer ces nombreux objets. On ne saurait passer sous silence la superbe performance de Kimberly Page, carrément réjouissante dans le rôle de Dragonfly: chacune de ses répliques vient à point nommé, et le résultat est un adorable cliché de ces fameux Méchants de jadis. Ce film, c’est du divertissement à l’état pur. Vous allez rire à gorge déployée, et vous en aurez plein la vue! Durant une heure trente, retournez dans le temps; voyez le monde au bord du gouffre; revivez les spectaculaires frissons de cette époque révolue; soyez témoins du miracle de la pyramide oubliée, en Amérique du Sud; voyez la danse exotique des Vierges de la Lune! La colère du sombre maître de la Lune sera terrible! Vous seriez fous de manquer cela!

—Robert Guillemette (traduction David Pellerin)

Site

http://www.monarchofthemoon.com/

Équipe de production

Réalisation: Richard Lowry
Scénario: Richard Lowry, Chris Patton
Interprètes: Blane Wheatley, Kimberly Page, Monica Himmelheber
Production: Jeff Hardwick
Distribution: Image Entertainment

Première partie...

Call of Cthulhu, The   

Call of Cthulhu, The

première canadienne
ÉUA
2005 | 47 min
, Sous-titres anglais

© 2006 Fantasia Festival  |  RSS Feed  |  site par Plank Plank