Ubisoft présente...
Die You Zombie Bastards!
Die You Zombie Bastards!

Première montréalaise
star GAGNANT: Grand Prix meilleur long-métrage, Lausanne Underground Film Festival 2005 GAGNANT: Meilleur long-métrage international, Meilleur acteur (Tim Gerstmar), Meilleur scénario, Tromanale (Berlin) 2005 En présence du réalisateur Caleb Emerson at acteur Geoff Mosher

ÉUA
2005 | 97 min | video
Anglais

none visionnez la bande annonce

À l'affiche

8 juillet 2006
23h55
Théâtre Hall

Où acheter les billets


admission.com Admission Ticket Network
www.admission.com
  

Description

Il y a une abondante quantité de psychopathes incurables, dans les annales du cinéma médiocre, mais combien d’entre eux sont également d’incurables romantiques? Red Toole est un de ces types-là. Après avoir décapité un quatuor de drogués, il rentre à la maison et offre à sa femme Violet un joli panier de restes humains. Ils dégustent immédiatement le tout ensemble, en amoureux, et, ensuite, c’est au tour de Violet de faire un cadeau à son homme: le costume complet du super-héros-tueur-en-série, avec cape en peau humaine! Red en avait toujours rêvé! Ça n’était qu’une farce, bien entendu, jusqu’à ce qu’un extraterrestre machiavélique, le docteur Nefarious, kidnappe Violet afin de faire avancer ses manigances tordues. Mais ça n’est pas le pire coup que prépare ce gredin interplanétaire. Il y a beaucoup plus grave. Il est en train de mettre au point le terrible rayon Zombotron, qui lui servira à changer en esclaves morts-vivants toute la population de la Terre! Aussitôt, Red Toole part autour du globe, à la recherche d’indices. Il se rend à Pittsburgh, chez un rasta mystique. Il se rend en Suède, chez SuperInge, une force de la nature. Il se rend auprès du légendaire rockabilly sauvage, Hasil Adkins en personne, dans sa cabane en bois rond. Le docteur Nefarious, pervers mais tout de même réfléchi et sensible, croit que sa domination du monde sera aisée… C’est sans compter un certain tueur en série très déterminé, et au grand cœur rempli d’amour conjugal!

Il y a beaucoup de films psychotroniques slasher sci-fi rock ’n’ roll sans budget et remplis de monstres ou d’exploitation sexuelle. Néanmoins, Die You Zombie Bastards! ressort clairement du lot. Dès l’ouverture, l’homme-orchestre Hasil Adkins (décédé en 2005) joue une sorte de prologue délicieusement incompréhensible, et l’on sait d’ores et déjà que ce sera très spécial durant encore une heure trente. Il y a un torrent de sang; il y a des intestins; il y a des seins énormes, qui s’agitent, en haut et en bas. Mais ce petit bijou présente aussi des gags intelligents (par exemple, le faux film mexicain dans le film), ainsi que diverses autocritiques, en plus d’une histoire d’amour sur les chapeaux de roues. Jamie Gillis, une légende du porno, fait partie de la distribution. Quant à la musique, il y a, en plus d’Adkins, des performances de Phantom Creeps, le Voodoo Organist, Gimantis, et nul autre que Paul Leary des Butthole Surfers! Caustique, fêlé, et délirant!

—Rupert Bottenberg (traduction David Pellerin)

"A genuinely mad romp that has succeeded where so many other zom-coms have failed" – Stuart Andrews, RUE MORGUE

"The definitive hillbilly beer drinking horror-comedy... plenty of bare-breasted zombie vixens, violence and weird creatures… like an Ed Wood film for the hillbilly set only with gore and a rockabilly soundtrack" – FILM THREAT

"This celebration of lo-fi horror movie kitsch is nothing less than an all out B-movie bonanza" - Sarah Tomlinson, THE BOSTON GLOBE

Notes

GAGNANT: Grand Prix meilleur long-métrage, Lausanne Underground Film Festival 2005 GAGNANT: Meilleur long-métrage international, Meilleur acteur (Tim Gerstmar), Meilleur scénario, Tromanale (Berlin) 2005 En présence du réalisateur Caleb Emerson at acteur Geoff Mosher

Site

http://www.dieyouzombiebastards.com/

Équipe de production

Réalisation: Caleb Emerson
Scénario: Haig Demarjian, Caleb Emerson
Interprètes: Tim Gerstmar, Hasil Adkins, Pippi Zornoza, Geoff Mosher, Jamie Gillis, Lloyd Kaufman
Production: Ken Cmar, Haig Demarjian, Caleb Emerson, Leland Hart
Distribution: Caleb Emerson

Première partie...

Head Shot   

Head Shot

Canada
2006 | 6 min
Anglais

© 2006 Fantasia Festival  |  RSS Feed  |  site par Plank Plank