Ubisoft présente...

fan - ta - sia

(n. f. - 1833)
Divertissement équestre de cavaliers arabes qui exécutent au galop des évolutions variées en déchargeant leurs armes et en poussant de grands cris.
Le Nouveau Petit Robert, 2000

Depuis sa création en 1996, Fantasia relève avec fougue le défi de fournir les exemples de cinéma de genre actuel les plus stimulants, les plus novateurs et même les plus individualistes dans le monde. Nous aimons révéler à l'Amérique du Nord des films rares. Ce qui est maintenant devenu une tradition estivale montréalaise très courue attire chaque année plus de 70 000 festivaliers, qui pendant trois semaines s'en mettent plein la vue avec de la pellicule brûlante du Japon, de l'Espagne, de la Corée du Sud, de l'Italie, de Hong Kong, de l'Allemagne, de la Thaïlande, du Danemark, de la France, de la Russie, de l'Inde, de la Nouvelle-Zélande, du Chili, du Brésil, de l'Australie, des Pays-Bas, de l'Écosse, de la Belgique, de la Suède, de la Grande-Bretagne, des États-Unis et bien sûr, du Québec et du Canada. Aussi passionnés de cinéma que vous, nous nous faisons une fièreté de présenter des œuvres que nous adorons à un public aussi enthousiaste que connaisseur. Nous nous efforçons aussi d'attirer l'attention de distributeurs potentiels et de médias internationaux.

Lorsque FUDOH déchira l'écran en 1997, Fantasia était le premier festival non asiatique à montrer au public les créations anarchistes de Takashi Miike.

En 1999, notre première internationale de RING (RINGU), de Hideo Nakata a mené à son acquisition par Dreamworks, tant pour son remake de 2002 que pour la distribution nord-américaine de l'œuvre originale de Nakata, classique instantané.

Signalons quelques autres premières internationales : VISITOR Q, de Miike, LOS SIN NOMBRE / THE NAMELESS, de Jaume Balaguero, UZUMAKI, de Higuchinsky, ANATOMIE, de Stefan Ruzowitzky, METROPOLIS, de Rin Taro, AIRBAG, de Juanma Bajo Ulloa, SWIRI / SHIRI, de Kang Je-gyu, VAMPIRES, de John Carpenter, THE ARCANE ENCHANTER, de Pupi Avati, FREEZE ME, de Takashi Ishii, SESSION 9, de Brad Anderson, sans oublier PERFECT BLUE et MILLENIUM ACTRESS, de Satoshi Kon, qui ont trouvé un distributeur nord-américain suite à leur lancement à Fantasia (respectivement Manga Films et Dreamworks).

En première canadienne, nous avons projeté des films aussi percutants que PI, de Darren Aronofsky, GHOST WORLD, de Terry Zwigoff, JOINT SECURITY AREA, de Park Chan-wook, BLAIR WITCH PROJECT, de Myrick et Sanchez, TORRENTE, de Santiago Segura, JEEPERS CREEPERS, de Victor Salva, WENDIGO, de Larry Fessenden et IRON GIANT, de Brad Bird.

Nous avons entre autres reçu comme invités Kiyoshi Kurosawa, John Carpenter, Shunji Iwai, Kang Je-gyu, Vincenzo Natali, Lau Ching-wan, Larry Fessenden, Hideo Nakata, Bill Plympton, Richard Stanley, Satoshi Kon, Malcolm McDowell, Shusuke Kaneko, Michael Almereyda, Johnny To, Jaume Balaguero, Takashi Ishii, Veit Helmer, Nacho Cerdá, Don Coscarelli, Tomoo Haraguchi, Jörg Buttgereit, Sergio Stivaletti, Agustín Villaronga, Chul Shin, Daniel Monzón, Douglas Buck, Tomoya Sato, Brian Yuzna, TF Mous et José Mojica Marins.

Bien que centré sur le fantastique, l'action et l'horreur, Fantasia a toujours été ouvert à des œuvres éclectiques que leur originalité fait tomber dans un genre à part. Nous admirons les créateurs qui courent des risques. C'est pourquoi nous nous faisons un devoir, comme programmateurs, d'assumer ces risques en offrant des films déstabilisants au plus vaste public. On compte parmi nos trouvailles des documentaires tels la première version du court métrage HOW'S YOUR NEWS, qui valut un prix à son auteur, Arthur Bradford; des drames puissants : JULIET IN LOVE, de Wilson Yip, ASHES OF TIME, de Wong Kar-wai et LIES, de Jang Sun-woo; des comédies : LOVE GOD, de Frank Grow et BARKING DOGS NEVER BITE, de Bong Joon-ho; des chefs-d'œuvre du cinéma expérimental : THE ISLE, de Kim Ki-duk, DENTI, de Gabriele Salvatores, WU YEN, de Johnny To, WISCONSIN DEATH TRIP, de James Marsh, METAL SKIN, de Geoffrey Wright, et CHASING SLEEP, de Michael Walker; enfin, WILD SIDE, dans la version restaurée de son réalisateur Donald Cammell (une des très rares présentations nord-américaines).

Sans exiger de frais de candidature, nous encourageons les cinéastes de tous horizons et de toutes obsessions à proposer leurs œuvres.

BONNES FANTASIAS!

© 2006 Fantasia Festival  |  RSS Feed  |  site par Plank Plank